Page:Capelle - La Clé du caveau, 1811.djvu/462

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Il existe des coupes dont les airs sont très-abondans ; de ce nombre sont ceux désignés sous les Nos 5 et 6 du Tableau. Je n’ai cité que ceux qui sont le plus en vogue.

On trouvera dans ce Tableau quelques airs uniques : en les plaçant à leur ordre de coupe, j’ai eu en vue de ne faciliter que les recherches des poètes-cbansonniers à qui ces différens modèles peuvent être quelquefois très-utiles.

Ce sera m’obliger beaucoup, au surplus, que de m’indiquer les Timbres que j’aurai pu oublier dans cette distribution.