Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/122

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ne pouvont pas vous faire avoir le bien que vous voulez ?


VINCENT.

Dame ! je ne savons pas.


GROS-PIERRE.

Il ne faut donc pas parler. Enfin je veux que Monsieur l’Avocat me baille cet avis-là, vois-tu ? & s’il me le baille, je lui baillerai un Lievre que j’ai apporté par exprès pour cela ; mais s’il me baille un autre avis, il n’aura pas le Lievre, & je le mangerons, nous. Je le vois qui vient, je crois. Oui, c’est ly-même.


VINCENT.

Je ne sais plus que te conseiller à présent.


GROS-PIERRE.

Oh ! laisse-moi faire ; tu vas voir, tu vas voir.


----

Scène VII.

M. DUBUT, GROS-PIERRE, VINCENT.



M. DUBUT.

Ah ! ah ! vous voilà à la Ville, Gros-Pierre ?