Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/129

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Dame JAQUELINE.

Qu’est-ce qu’il vous vouloit ?


M. DUBUT.

Me consulter sur un procès, qu’il vouloit avoir avec une de ses voisines.


Dame JAQUELINE.

Lui avez-vous donné votre avis ?


M. DUBUT.

Oui.


Dame JAQUELINE.

Et qu’est-ce qu’il vous a donné, lui ?


M. DUBUT.

Rien.


Dame JAQUELINE.

Comment rien ? C’est donc là ce que vous m’aviez promis.


M. DUBUT.

Mais que veux-tu ? Tu sais bien que Gros-Pierre…


Dame JAQUELINE.

Je sais, je sais qu’avec tout votre esprit, vous ne savez ce que vous faites ; si j’avois été là, j’aurois sûrement eu un lievre qu’il avoit.


M. DUBUT.

Il avoit un lievre ?