Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/143

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DEGRANTIER.

Il faut ajoûter, sans quoi il sera cassé.


M. DUPONT.

Je l’ai mis aussi.


M. DEGRANTIER.

Avez-vous les deux bons pour cet Entrepôt de tabac, & le Grenier à sel ?


M. DUPONT.

Oui, Monsieur, les voilà.


M. DEGRANTIER.

C’est très-bien.


M. DUPONT.

Si Monsieur vouloit donner l’Entrepôt de tabac à mon Frere.


M. DEGRANTIER.

Votre frere ? Mais je l’ai placé.


M. DUPONT.

Oui, Monsieur ; mais il n’a que huit cents francs.


M. DEGRANTIER.

Il est encore bien-heureux.


M. DUPONT.

Mais, Monsieur, à moi, il y a long-temps que vous m’en promettez un.