Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/144

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DEGRANTIER.

Nous verrons cela, une autre fois. Est-ce que vous voulez me quitter ?


M. DUPONT.

Non, Monsieur, assurément ; mais je le ferois exercer.


M. DEGRANTIER.

Cela ne se peut pas, il faut exercer soi-même.


M. DUPONT.

Mais, Monsieur, il y a des exemples…


M. DEGRANTIER.

Oui, autrefois ; mais, à présent, cela ne se fait plus.


M. DUPONT.

Mais, le Grenier à sel ? Mon pere est dans cette Ville-là, & en le mettant sous son nom…


M. DEGRANTIER.

Votre pere ? votre pere n’entend rien à ces affaires-là.