Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/169

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DECACHANT.

Ne lui fais pas de mal.


M. DE S. HILAIRE

Ne t’inquiète pas.


M. DECACHANT.

C’est que s’il étoit malade, cela reculeroit encore mon affaire.


M. DE S. HILAIRE

Tu n’as rien à craindre.


M. DECACHANT.

Je m’en vais, je reviendrai tantôt.


----

Scène II.

M. DE S. HILAIRE, M. DECACHANT, BENOIT.



BENOIT.

Messieurs, Monsieur l’Avocat va revenir dans l’instant.


M. DE S. HILAIRE

Où est-il ?


BENOIT.

Il n’est pas loin, il est chez Mademoiselle de Sainte Lucie.