Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



M. DECACHANT.

C’est cela même.


M. DE S. HILAIRE

Allons, c’est bon.


M. DECACHANT.

Adieu, S. Hilaire, à ce soir.


BENOIT.

Le voilà, Monsieur l’Avocat, il rentre par le jardin.


M. DE S. HILAIRE

Allons, laissez-nous.


BENOIT par la fenêtre.

Ici Monsieur, ici.


----

Scène III.

M. DE S. HILAIRE, M. GALAND.



M. GALAND.

Ah, c’est Monsieur de S. Hilaire.


M. DE S. HILAIRE

Oui, Monsieur Galand, je viens vous consulter.


M. GALAND.

Monsieur, vous me faite bien de l’honneur, asseyez-vous donc, s’il vous plaît.