Page:Carmontelle - Proverbes dramatiques, Tome 4.djvu/249

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mon beau-frere a tout réglé ? Je crois que Monsieur le Chevalier est comme moi, qu’il s’en rapportera bien à lui. (Elle signe.) Allons, signez, Chevalier, prenez que l’année soit finie.


Le CHEVALIER.

Vous plaisantez ; mais je vous assure que je suis plus heureux que vous ne le serez. (Il signe.)


Mad. DE PÉRAUDIERE.

Allons, allons, à la bonne-heure. C’est à vous, ma fille.


Mlle DE PÉRAUDIERE.

Très-volontiers. (Elle signe.)


Mad. DE PÉRAUDIERE.

C’est bien fait de faire les choses de bonne grace.


M. DE BOURSAULE.

Je veux signer aussi. (Il signe.) Monsieur Bourdin ira se reposer, en attendant le souper. (M. Bourdin s’en va.)