Page:Catéchisme illustré des vérités nécessaires.djvu/6

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

Pour qu’il en fût ainsi de la Vérité chrétienne, que faudrait-il donc ? Il faudrait et il suffirait, au fond, que ces douze pauvres images fussent présentées à ceux qui les ignorent. Ce ne sont que les premiers feuillets du Catéchisme catholique, mais ils sont écrits dans toutes les langues, et, pour les lire, il suffit d’avoir des yeux…

Puisse donc cet humble travail servir à porter un peu plus loin l’Évangile, être quelquefois utile à l’un ou à l’autre des Messagers de la Bonne Nouvelle, et contribuer au salut d’une âme, ne fût-ce que d’une seule, parmi la foule innombrable de celles qui se perdent !

C’est dans cette pensée et cette espérance qu’il est offert à tous les Ouvriers de la Propagation de la Foi chrétienne.


A. L. R.

N.-B. — Ce Catéchisme est surtout destiné aux catéchistes et aux enfants chrétiens qui sortent des Missions pour rentrer dans leurs villages. Un Missionnaire le leur expliquera d’abord et les exercera à l’expliquer aux païens.

Pour cela :

1o Lire attentivement le texte et le commenter au besoin devant l’assistance ;

2o Montrer et expliquer l’image ;

3o Arriver aux Questions dont les réponses sont le résumé du Catéchisme ;

4o Ne passer à la leçon suivante que lorsque la première est parfaitement sue ;

5o En même temps, enseigner un peu chaque jour les prières de la dernière page.

Inutile de dire qu’il ne faut pas chercher dans les images un travail artistique et de nature à répondre même au goût des indigènes de tous les pays qui pourront les voir et les juger. — Les croquis, esquissés en Afrique et considérablement remaniés à Paris, ne répondent plus en beaucoup de points à l’idéal rêvé…


Catéchisme illustré des vérités nécessaires, page 2, illustration.jpg