Page:Catalogue raisonné du Musée d’Archéologie et de Céramique.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
— 89 —

longue épée, qu’à une petite main, ce qui indique un caractère générifique de la race gauloise. La lame a été cassée en trois morceaux ; le deuxième a été soudé au premier, mais le troisième qui formait la pointe manque. Ce glaive précieux, qui faisait partie de la coll. du prés, de Robien, est décrit dans son Cat. ms., p. 68, . et il l’indique comme trouvé à Lion. C’est en effet un type de la Gaule lyonnaise dans les contrées limitrophes des Gaulois et des Helvètes. Il existe un glaive semblable au Musée de Berne que M. de Caumont a décrit et fait graver dans le Bull, monum., 1840, t. V], p. 303. Le même recueil, 1854, t. XX, p. 545, en mentionne, il est vrai, un autre à peu près pareil, trouvé dans les fouilles de Beuzeville-la-Bastille, arr* de Valognes (Manche). Coll. de Robien. — Long, de la lame, y compris la pointe qui manque, 0m43. L. de la poignée 0m07. L. de l’ornement de l’extrémité de la poignée 0“03. Longueur totale O"^.

D. Culte, objets votifs ou consacrés.

354. — Cheval debout et au repos sur une .base percée d’un trou pour la fixer par un clou. Manque la queue et la jambe droite de derrière.

Trouvé dans les environs de Lamballe (Côtes-du-Nord).

— Coll. Moët. — H. 0m06.

355-356. — Deux Taureaux debout, se faisant face. Leur tête est ornée de grandes cornes. L’un a les quatre jambes cassées, l’autre les deux jambes gauches. Trouvés à ChâtilIon-sur-Seiche, près Rennes, en 1841. (Moët, Lettre au Rédacteur de l’Album Breton, 15 décembre 1841, lre série, p. 25, pl. Il, fig. 5. — Lambert, Num. gaul. du N.-O. de la Fr., p 105.) Coll. Moët. — H. 0m04.

De pareilles trouvailles d’animaux symboliques servant aux Gaulois de petites idoles ont été signalées par plusieurs auteurs. Au commencement da XVIIIe siècle, on trouva, près de Zurich, un petit cheval avec d’autres animaux : un taureau, deux sangliers, un lion, un loup ; deux mercures,

LjOOQle