Page:Chaptal - Chimie appliquée à l’agriculture, Tome 1.djvu/104

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
38
CHIMIE

substances insolubles dans l’eau, par leur nature, peuvent former d’excellens engrais dans les divers périodes de leur décomposition, en donnant lieu à la formation de produits très-solubles.

Le terreau dépouillé de son extrait fournit un peu plus de carbone que celui qui en est pourvu : cent parties du premier en ont donné à M. de Saussure 33, tandis que le second n’en contenait que 31.

Cent parties de l’extrait sec d’un terreau de gazon ont fourni quatorze parties de cendres, qui, lessivées à l’eau bouillante, ont donné vingt-cinq pour cent de sels composés de potasse libre, de muriates et de sulfates alcalins.

Il faut observer que lorsqu’on réduit les terreaux en cendres, l’eau a d’autant moins d’action sur elles, que la chaleur a été plus intense ; il se fait alors une véritable fritte, une sorte de demi-vitrification, qui combine les principes terreux avec les sels alcalins, et rend la masse moins soluble à l’eau. M. de Saussure a prouvé que l’eau bouillante ne pouvait extraire tout au plus qu’un à deux pour cent des