Page:Chaptal - Chimie appliquée à l’agriculture, Tome 1.djvu/338

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
272
CHIMIE

ques principes qui pourront servir de guide dans cette importante opération de l’agriculture.

On trouvera des renseignemens plus étendus dans les bons ouvrages de MM. Yvart et Pictet[1].


premier principe. — Toute plante épuise le sol.


La terre sert de support à la plante ; les sucs dont elle est imprégnée forment ses principaux alimens. L’eau sert de véhicule aux sucs ; elle les charie dans les organes ou les présente aux suçoirs des racines, qui les absorbent. Les progrès de la végétation appauvrissent donc constamment le sol ; et si les sucs nutritifs n’y sont pas renouvelés, il finit par devenir stérile.

Ainsi une terre bien pourvue d’engrais peut nourrir successivement quelques récoltes ; mais on les verra dégénérer progressivement,

  1. Cours complet d’agriculture, articles assolement et succession de culture, par Yvart ; Traité des assolemens, par Ch. Pictet.