Page:Charles de Brosses - Lettres familières écrites d’Italie - ed Poulet-Malassis 1858.djvu/116

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


— 90 —


assez bonne, la Madeleine lavant les pieds de Jésus- Christ, par le Titien.


Le manège et le théâtre sont les deux meilleurs mor- ceaux de ce palais. Le premier est d'un excellent ordre dorique rustique, par Bibiena ; le second, très-bien orné et doré, à cinq rangs de loges ; chaque loge d'un même rang, allant en dégradation pour que celles du devant ne nuisent point à la vue de celles du derrière ; et en face du théâtre, cinq beaux balcons en saillie. Je vous expliquerai plus au long cette construction, quand il sera question d'accommoder le nôtre.


Voilà où j'en étois sur l'article de Mantoue, et je comp- tois au grand détriment de vos oreilles, charger mon journal de quantités d'autres remarques sur cette ville, dont je trouve que l'on n'a pas assez parlé, lorsqu'on est venu en hâte nous avertir que la nouvelle venoit d'arriver que les Vénitiens posoient des barrières sur leurs confins, a cause des vaisseaux de Hongrie et de Dalmatie qui vonoient à la foire de Sinigaglia, dans l'Etat du Pape, et qui étoient suspects de peste ; de sorte que, dans un mo- ment, la communication avec Venise seroit barrée, et que rien n'y entreroit plus sans faire la quarantaine. Rien de plus pressé que de nous jeter dans nos chaises, pour prévenir le temps fatal. Nous avons passé la grande chaus- sée de Mantoue, et enfilé une allée droite à perte de vue. Enfin, sans mal ni douleur, me voici à Villa-Franca, première bourgade de l'état vénitien, où nous pourrons laisser passer l'excessive chaleur. Comme je ne m'en- dors point sur mes commodités, j'ai découvert une bonne église bien fraîche, où, m'étant fait apporter une chaise et une table, je suis actuellement en veste et en bonnet occupé à vous écrire. Les bonnes gens qui passent entrent pour me voir ; j'en suis tout entouré. En voilà un qui me demande ce que je fais, et je lui persuade que je suis si charmé de la propreté de leur église, que j'en fais une description pour bâtir une chapelle pareille dans le sérail ; mais je vais les quitter, et vous aussi, pour aller un peu dormir avant que de repartir :


Poi che da quattro lati ho pieno il foglio Finir lo scritto, e addomcntanni voglio.