Page:Chateaubriand - Mémoires d’outre-tombe t6.djvu/589

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
573
MÉMOIRES D’OUTRE-TOMBE

Madame de Chateaubriand, Lettres inédites à M. Clausel de Coussergues (1888) ; — Chateaubriand, sa femme et ses amis (1896) ; — Du nouveau sur Joubert (1900). Sans l’aide fraternelle, sans les communications, aussi précieuses que désintéressés, de M. Pailhès, il ne m’eût pas été possible de mener à bien ce travail, pour lequel il ne me reste plus qu’à réclamer l’indulgence du lecteur.