Page:Chateaubriand - Mémoires d’outre-tombe t6.djvu/592

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
576
MÉMOIRES D’OUTRE-TOMBE

adressée à son père. (Correspondance de l’armée française en Égypte interceptée par l’escadre de Nelson, p. 174) : « D’autres, voyant les souffrances de leurs camarades, se brûlent la cervelle. » — Napoléon avoue que « l’armée était atteinte du spleen ; plusieurs soldats se jetèrent dans le Nil pour y trouver une mort prompte. » Mémoires, t. II, p. 153.

TOME IV

Page 16, ligne 22 ; au lieu de fenêtras, lisez : fenêtres.

Page 41, ligne 2 ; au lieu de M. de Ricé, lisez : M. de Riccé, — et, au bas de la page, insérez la note suivante :

« Riccé (Gabriel-Marie, vicomte de), né à Bagé-la-Ville (Ain) le 12 juillet 1758, mort à Buzançais (Indre) le 29 novembre 1832. Préfet de l’Orne sous l’Empire, il avait été destitué aux Cent-Jours. Il fut réintégré le 14 juillet 1815, puis appelé à la préfecture de la Meuse (6 août 1817), et (24 février 1819) à celle du Loiret. Élu membre de la Chambre des députés en 1830 par le grand collège de ce dernier département, il vota l’Adresse des 221, adhéra au gouvernement de Louis-Philippe, fut réintégré dans l’administration comme préfet d’Orléans (6 août 1830), et remplacé, comme député, le 28 octobre 1830, par M. Jules de La Rochefoucauld, comte d’Estissac. »

Page 41, ligne 3 ; M. de Jaucourt… Mettre en note, au bas de la page : « Sur le marquis de Jaucourt, voir, au tome III, la note 4 de la page 413. »

Page 53, ligne 30 ; au lieu de l’approbre, lisez : l’opprobre.

Page 81, ligne 15 ; au lieu de il s’es, lisez : il s’est.

Page 106, ligne 25 ; au lieu de : jusqu’à ce, lisez : jusqu’à ce que.

Page 161, note 1 ; au lieu de : Hubault, lisez : Hurault.

Page 248, ligne dernière ; au lieu de Biogaphy, lisez : Biography.

Page 487, ligne 2 ; au lieu de mutérielle, lisez : matérielle.

TOME V

Page 18, note 3 ; les mots Chateaubriand et son temps doivent être imprimés en italiques.