Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 1.djvu/243

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Campagne de Cicéron, on a du conclurre que ſon plus grand prix lui venoit des beautés naturelles. Mais la magnificence Romaine fut déploïée dans la II. qui fut son Tuſculanum.


LXXXVI. II. M. de C. de Cicéron ſon Tuſculanum ſa magnificence ſon lycée, ſon Académie.

Il eſt deux opinions ſur ſa ſituation, l’une qui le place ſur le Mont Tuſculan, & l’autre dans la Vallée à l’endroit où eſt cette Abbaïe de Baziliens remarquable par l’office Grèc qu’on y fait & par les Peintures du Dominiquin qu’on voit dans ſon Égliſe, & qu’on nomme Grotta-Ferrata. Outre que la diſcussion nécéſſaire pour décider la Quérélle vive qui eſt entre-elles, rendroit trop long cet Article, ſa place naturelle ſe trouve dans la II. Partie dans l’endroit où je dois parler au long de Tuſculum. Je montrerai là qu’en vain, les derniers évenemens de la Guerre de deux opinions, paroit favorable à celle qui nomme Grotta-Ferrata.

Scripſit Sylla ſe quoque donatum apud Nolam bello Marſico ; idque in Villa ſua Tuſculana, qua fuit poſtea Ciceronis piuxit. Plin. lib. XXII. c. 6..Pline rapporte que ce Château avoit appartenu au fameux Sylla, & qu’il s’y étoit fait peindre récevant près de Nole de ſon Armée cette couronne auſſi précieuſe par ſa rareté, puiſqu’il fut le quatrième qui en fut honoré, que commune par ſa matière qui n’étoit que l’Herbe, pour être reputée faite ſur le champ après l’action