Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/101

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


son Frère. La même raiſon empêche de lui faire un mérite d’une choſe auſſi louable, que l’eſt dans un Prince la haute protection accordée aux Arts & aux Talens, parcequ’elle eut pour principe en Domitien une vanité, qui ſe plut à les voir dégénérer en la plus baſſe flaterie. C’eſt ſur tout dans ſon Albanum qu’il ſe jouoit de l’Univers qu’il commandoit. Le Sénat ſe vit mandé en une occaſion par des Lettres dont les termes auroient fait penſer qu’il avoit été reçu du fonds de l’Empire quelque nouvelle auſſi imprévue que funeſte ; il n’étoit queſtion que d’un grand poiſſon qui avoit été apporté, & que de savoir à quelle ſauce, & dans quels vaſes ou pouvoit l’aprêter. Le pire c’eſt qu’il ne falloit faire aucune difficulté d’en délibérer comme du plus grand point d’état [1]. Ce n’eſt pas la ſimple moquerie qui ſe montra en un autre traît. Il célébroit tous les ans avec le plus grand éclat les Quinquatres

  1. Cum jam ſemi-animum laceraret Flavius orbem
    Ultimus… deerat piſci patinæ menſura… vocantur
    In conſilium proceres…
    Surgitur et miſſo proceres exire jubentur
    Conſilio, quos Albanam dux magnus in Arcem
    Traxerat attonitos, et feſtinare coactos,
    Tamquam de Cattis aliquid torviſque Sigambris
    Dicturus. Juven. Sat. IV.