Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/155

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


miers poſtes [1]. Les Confins & les Camps ſont comme l’on voit les deux caractères, dont Dénis déſigne le lieu du combat des Horaces & des Curiaces. Le ſecond nous fait connoitre le lieu pour celui que nous venons d’entendu redire à Tite-Live avoir été appellé Foſſe-Cluile des lignes qu’y avoit formé Cluilius général des Albains dans la Guerre dont nous parlons, & n’avoir été qu’à 5. milles. Il s’accorde par là parfaitement avec le premier. Strabon nous aprend, qu’il y avoit entre la V. & VI. Pierres un lieu appellé Feſtus des Fêtes Ambarvales qui s’y célébroient [2]. La qualité de ces Feſtes s’annonce par leur nom qui venoit d’arva amborum c’eſt-à-dire des Confins. Les Confins nommés par Dénis étoient donc juſtement près des Foſſes Cluiles. Ces confins au reſte étoient si près de Rome parceque cet Empire qui

  1. Δεχημέροις ποιησαμενος αν’ οχας.. Dion Hal. lib. II. p. 152. ἐϖὲς δε’ ϰατεστρατοπεδευσαντο πλησιον ἀλλήλων, μεταί χμιον ποιησαμενοι τον διεργοντα Ῥωμαῖων απο της Αλϐανων ὅρον, ἔνθα ϰαι προτερον ἐιχον ἑϰατεροι τοὶς χαραϰας. Ibid. p. 154.
  2. Μεταξυ τȣ πεμτȣ ϰαι τȣ εϰτȣ λιθȣ… ϰαλεῖτας τόπος φεστȣ… ȣϖνδ’ ὅριον της τοτε Ῥωμαῖων γῆς οιθ’ ἱερομνημονευθυσιαν επιτελȣσιν … ἣν ϰαλȣσιν ἀβαρουνίαν. Strabo. lib. V. Paulo ante med.