Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


XXIX. juſqu’à xxxi. Origine d’Albano non de l’ancienne Albe, ni du camp d’Albe, mais de l’Albanum de Pompée. p. 64. & ſuiv. XXXII. juſqu’à xxxiv. Albanum de ce dernier, de Clodius, de Gallus, de Curion, de Valère, d’Albutius de Tibère, de Domitien, des Antonins. p. 75. & ſuiv. XXXV. Leur ſituation. pag. 84. XXXVI. juſqu’à xlii. Ruines de la Villa-Barberini ſont non de celui de Domitien, mais de celui de Clodius, Tombeau de la Porte d’Albano, & Temple de la bonne Dééſſe relatifs à ce Chateau. p. 85. & ſuiv. XLII. Poſition de celui de Gallus p.96. XLIII. Situation de ceux d’Aurelius & d’Albutius inconnue. pag. 97. XLIV. l’Albanum de Tibère ou celui du Lac de Nemi, ou celui de Domitien. Ibid. XLV, & xlvii. Poſition de ce dernier qui fut auſſi des Antonins pag. 98. & ſuiv. XLVIII. Celles de l’Albanum de Stace. p. 108. XLIX. & L. Idée abrégée des ruines d’Albe ; Sepulchre de Palazzuolo pag. 110. LI. Reſtes du Temp. de Jupiter-latial p. 114. Découverte de la Voïe antique qui y conduiſoit & ſon importance : fixe le Mont-Virbius. Ibid. LIII. & LIV. Idèe des Voïes antiques & de tout ce qui s’y voioit. pag. 122. & ſuiv. LV.