Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/216

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Mais la Bataille de Regille ainsſi nommée Ad Lacum Regillum in Agro Tuſculano. Tit. Liv. lib. II. n. 19.d’un Lac de leur Campagne qui ne peut être par conſéquent que celui qu’on appelle Lagheto ſous la Colomne, cette Bataille, dis-je, perdue malgré les prodiges de valeur qu’ils y firent les engagea à changer de Politique ; ils contractèrent avec les Romains une ſociété dont ils voulurent prouver la ſincérité à une occaſion qui ne tarda pas à se préſenter, qui fut la priſe imprévue du Capitole par Herdonius Sabin, qui ne s’étoit aidé dans une entreprise ſi hazardeuſe que des Exilés de Rome Tuſculi ante quam Roma arma ſumpta.. Cincinnatus apud Liv. lib. III. n. 19.& des Eſclaves qu’il pût gagner. La nouvelle en étant arrivée à Tuſculum on y arma plutot qu’à Rome même, & ce fut à la diligence ainſi qu’à la bravoure du ſécours qui en fut envoïé, qu’on dut la délivrance d’un lieu qui renfermoit la plus grande religion de la Ville & toute ſa force.

Mais ſoit que le zéle des Tuſculans ne fut pas au fond auſſi ſincère, qu’ils avoient voulu qu’on le crut ; ſoit que la marche de Rome vers l’Empire univerſel l’eut rallenti, des Conſuls furent tous étonnés en reconnoiſſant des Priſonniers faits ſur les Volſques de trouver parmi eux des Tuſculans :