Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/230

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


zième, se trouve de XV., ſoit la deſcription qu'en fait Strabon comme d'un Mont d’un ſol excellent & abondant en eau, ce qui ne ſauroit convenir, dit-il, à ce ſommet ſec & pelé [1]. De ces quatre raiſons la première a les vices eſſentiels de juger d’après une ſeule ruine de la qualité de toutes les autres & de porter un jugement certain d’après le fondement le plus douteux. La ruine dont Holſtènius parle eſt celle que le Vulgaire appelle l’école de Cicéron. Mais ni cette ruine n’eſt la ſeule du lieu, ni les ſeules fondations qui en reſtent qui n’ont d’autre caractère certain que la magnificence, ne déterminent pas plutot un Chateau qu’un bel Hôtel ou tel autre édifice public ou privé de Ville. La ſeconde qui eſt celle de la petiteſſe de l’Amphitéatre n’auroit de force qu’autant qu’on ſuppoſeroit que la qualité

  1. Tuſculum plane fuiſſe ubi nunc eſt Fraſcati, non autem in summo montis jugo, ubi vulgo fuiſſe creditur ; ego diligenti perluſtratione comperi Villam privatam eo loco fuiſſe non oppidum… Theatrum privatum potius quam publicum… repugnant vero tum diſtantia, nam veſtigia illa non XII. ſed XV. mill. paſs. ut minus abſunt, tum Strabonis deſcriptio quippe Cacumen Montis horridum, neque aquarum copia huic loco convenit. Holſten. II. p. 641. liv. 55. Cluver.