Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/343

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans Gabies, qui étoit ſur cette même Voïe à demi chemin de Rome, mais encore dans Pédum qui en occupoit la droite à quelques milles de lui, dans Lavicum dont la Campagne s’étendoit juſqu’à la ſienne ſur ſa gauche. L’état ancien n’étoit pas moins différent du moderne, du coté oppoſé. Le Moulin donne à la Cathédrale de Paleſtrine, par un de Seigneurs de cette Ville, dont parle l’Inſcription [1] des bas tems, qui eſt à ſa petite porte, eſt celui appelé de Piſcoli ſur le Sacco ſous Paliano, ce qui prouve que juſqu’aux tems les plus poſtérieurs le Territoire de Préneſte s’étendît juſques-là. D’après cette ſeule conſidération, il n’eſt pas beſoin de dire même combien la rivière de Sacco dut lui être propre : il la poſſéda dés ſa ſource même, & à plus forte raiſon dans toute l’étendue du grand coude qu’ elle fait pour tourner le Mont Piuminara. Il est remarquable que dans cet endroit le Sacco ſe trouve trois fois plus près de Paleſtrine malgré Cavi qui 1’en ſépare que l’Oſa de la diſtance de laquelle

  1. Cette Inſcription eſt d’un Odon Colomne. Un vers dit :
    Iſte molas & claros huic aulæ contulit agros.