Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/364

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dis-je est nommé par Biondi, c’est parmi les lieux qui ſont au dela du Galantino même. À l’entendre au contraire on croiroit que Nérola eſt par rapport à l’Abaïe dans une poſition du même genre que celle de la Fare, quoique ce Bourg ſe trouve non ſeulement hors la Montagne qui enferme la Vallée, mais encore au delà de la Corèſe rivière qui en baigne les pieds du coté de Rome. Scandrille plus étranger encore à la Vallée que Nérola n’eſt pas moins nommée avant Tophia, Mont-Sainte-Marie & Frazzo qui en occupent la tête à l’Orient. Je ne parlerai pas de Poggio-maïuno, & de Donadeum, qu’il joint à ceux qui compoſent la Vallée. Le premier eſt à l’Orient dans une contrée à peine voiſine, & le ſecond n’eſt qu’un ſecond nom du Bourg de Poggio-nativo qu’il emploie cependant en particulier. Le moindre coup d’œil ſur la vallée de Farfa ſuffit pourtant pour en donner l’idée juſte. De l’Abaïe qui eſt à mi-coté sur la Montagne qui forme la vallée du coté de Rome, on voit devant soi, un peu vers la droite cependant, Caſtel-nuovo & Monpée, & derrière eux un peu ſur la gauche Sa-