Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/461

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


placer dans l’endroit de Tivoli [1], où un Chateau moderne a succédé à l’antique Citadelle.


CXLV. Tiburtinum d’Hadrien desquelles ſept principales parties il était compoſé.

Quelque pompeux que fut le Tiburtinum de Centronius d âpres ce qui en eſt dit dans le même endroit, qu’il effaçoit, le Temple d’Hercule, il ne pût être que bien peu de choſe en comparaiſon d’un autre qui dut le ſuivre de près : ce fut celui d’Hadrien. On prendroit lès ruines qui en reſtent pour celles d’un grand nombre de Chateaux. Elles en formèrent en effet pluſieurs, puiſque l’intention de ſon Auteur, qu’on ſait avoir parcouru l’Univers Romain pluſieurs fois, moins en Empereur quoiqu’à la tête des Légions, qu’en Curieux, fut d’en faire un compoſé des lieux qui s’étoient le plus attiré ſon admiration dans ſes Voïages. « Il fabriqua avec la plus merveilleuſe magnificence, dit ſon Hiſtorien, ſa M. de Camp. de Tibur, dont il voulut que les divers parties portaſſent le nom des lieux les plus célébres des Provinces

  1. Ædificator Centronius… Summa nunc Tiburis arce
    Marmoribus vincens… Herculis Ædem.
                      Juv. Sat. XIV.