Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/85

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


étoit fort honoré. Virgile peint en un endroit Junon comme regardant du haut du ſommêt d’Albe deux peuples Rivaux [1] : c’en ſeroit aſſès pour juger qu’elle y avoit un Temple, parceque les Peintres de la claſſe de Virgile font toujours leurs tableaux d’après Nature. Tite-Live nous aprend en effet que le Préteur Cicéreïus après avoir triomphé ſur le Mont-d’Albe y éleva & y dédia un Temple de Junon Moneta qu’il avoit voué dans la bataille, où il avoit défait les Corſes [2]. Ἐν τῶ Αλϐανῷ νεῶς Ἤρας βραχυς ἐπι ξαπηζή τινος … μετεϛραφη.. Dion. l. XXXIX. ad an. V. c. 698.C’eſt ſans doute dans ce Temple, qu’étoit la petite chapelle votive de cette Déeſſe que Dion dit s’etre tournée d’elle même ſur la table ſur la quelle elle étoit poſée du tems des troubles de Clodius. Le Lac d’Albe violé, tant de bois ſacrés détruits [3] pour faire place

  1. At Juno ex ſummo qui nunc Albanus habetur Proſpiciens tumulo… Æneid. lib. XII. v. 35.
  2. Voverat in ea pugna Ædem Junonis Moneta. Liv lib. XLII. n. 7. expoſitis quas in Corſica res geffiſſet poſtulatoque fruſtra triumpho in Monte Albano quod jam in morem venerat ut ſine auctoritate publica fleret, triumphavit. Ibid. n 21. C. Cicereïus Ædem in Monte Albano dedicavit quinquennio poſtquam vovit. lib. XLV. n. 25.
  3. Vos Albani tumuli atque Luci… Albanorum aræ quas ille ſubſtructionum inſanis molibus opteſſerat. Cic. pro Mil. num. 85.