Page:Chaupy - Découverte de la maison de campagne d’Horace, Tome 2.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ADDITIONS ET CORRECTIONS


De la Seconde Partie.


Page 7. Il est dit que le diamètre des Monts de l’Orient de Rome est de 18. Milles ; il n’en a que que de neuf à dix .

P. 9. Lavicum y est placé au lieu où eſt le Bourg de la Colomne, mais d’après des examens fort reitérés, cette première Opinion qui étoit d’Holſtènius a été réconnue fauſse. Celle que j’ai été obligé de lui ſubſtituer et ébeauchée plus bas N. LXV. ; mais on la verra plus perfectionée dans la III. P. dans l’endroit où je devrai faire part de la découverte entière de la Voïe Lavicane.

P. 11. Le Bourg de Monte-Compatro attribué à la Campagne de Tuſculum ſera vu dans le même lieu appartenir à celle de Lavicum.

P. 24. Les Dames Romaines ſont peintes d’après Ovide comme ſe rendant a pied au Temple de la Diane d’Aricie qui étoit à ſeize miles de leur Ville ; mais cela doit être entendu ſelon ce qui est dit N. LII. du Mont-Virbius. Ce n’eſt que depuis ce Mont qu’elles étoient obligées d’aller de la manière qui eſt exprimée .

P. 27. C’eſt dans le même Corps de Montagnes dont Sezza occupe la partie Méridionale que Cori eſt placé du coté Occidental.

P. 28. Monte-Rotondo est qualifié encore là d’Eretum d’apres l’opinion commune dont je n’avois pas encore découvert la fauſſeté : mais on verra, qu’il étoit placé ſept milles au dela,