Page:Collins - Le Secret.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


— Excellent homme ! s’écria M. Phippen serrant affectueusement la main du ministre… Quel plaisir j’éprouve à vous entendre parler ainsi !… Quel bien me font vos rêves de bonheur, vos illusions hautes sur le compte de cette triste vie !…

— Penseriez-vous que j’ai tort… surtout en ce qui concerne le jeune Frankland et sa femme ? demanda le ministre.

— Si vous me demandez mon sentiment à cet égard, repartit M. Phippen avec un sourire triste et la calme gravité d’un philosophe, je ne vous dirai qu’une chose, c’est que la manière de voir de chaque homme dépend, tranchons le mot, de ses sécrétions… Vos sécrétions bilieuses se font bien, cher ami, et vous voyez tout en beau… Les miennes se font mal, et l’avenir ne s’offre à moi que sous les plus sombres couleurs. Vous envisagez l’avenir probable de ce récent hyménée, et vous n’y voyez pas un nuage… Je suis loin de contester cette appréciation, n’ayant le bonheur de connaître aucun des deux époux… Mais je regarde le ciel étendu sur nos têtes, je me souviens qu’à notre entrée dans le jardin il n’y avait pas un seul nuage… je vois maintenant, justement au-dessus de ces deux arbres qui ont grandi l’un à côté de l’autre, une grosse nuée venue à l’improviste de je ne sais où… et j’en tire une conclusion à mon usage… Voilà, continua M. Phippen montant les degrés du perron qui le ramenait au logis… voilà ma philosophie… C’est de la philosophie atrabilaire ? je le veux bien… mais c’est de la philosophie.

— Toute la philosophie du monde, répliqua le ministre, suivant son hôte sur le perron, n’ébranlera pas la conviction où je suis que Léonard Frankland et sa femme ont devant eux un heureux avenir. »

M. Phippen se mit à rire, et, attendant sur les degrés que le docteur l’eût rejoint, prit son bras le plus amicalement du monde.

« Vous m’avez conté, Chennery, une historiette charmante ; et vous l’avez terminée par l’expression d’un sentiment non moins charmant qu’elle ; mais, mon bon ami, encore que votre imagination saine et vivace (heureusement influencée par une digestion digne d’envie) ait en dédain ma philosophie d’homme bilieux, n’oubliez pas complètement le nuage surplombant les deux arbres… Eh ! tenez… regardez-le maintenant ; il est déjà plus épais et plus gros. »