Page:Collins - Le Secret.djvu/76

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ma susceptibilité au moyen d’une traduction… Dites : retroussé, comme les Français, et glissons vite sur ce nez malencontreux.

— Ce sera pour faire halte en arrivant à la bouche, alors, et reconnaître qu’elle approche, autant que possible, de la perfection absolue. Les lèvres ont une coupe charmante, un coloris de toute fraîcheur, une expression irrésistible… Dans mon portrait, je les vois sourire, et je suis sûr qu’elles me sourient en ce moment.

— Comment ne souriraient-elles pas, si bien louées ?… Ma petite vanité me dit à l’oreille que je ferai aussi bien d’arrêter là mon catéchisme… Si je parle de mon teint, ce sera pour m’entendre dire qu’il est un peu bien brunet, et que le rouge lui manque, sauf quand je reviens de me promener, ou si quelque chose me rend honteuse, ou m’irrite ; si je risque une question sur ma taille, on va me répondre, j’en ai bien peur, que j’ai de périlleuses dispositions à l’embonpoint. Si je demande comment je me mets : « Pas assez discrètement, me va-t-on riposter… Vous aimez, comme un enfant, les couleurs voyantes… » Non, tout bien réfléchi, je ne risquerai pas d’autre question. Mais, vanité à part, Lenny, je suis fière, je suis glorieuse, je suis heureuse surtout de voir quelle image nette et claire votre mémoire conserve de moi… Je ferai désormais de mon mieux pour lui ressembler, à ce cher portrait… Amour bien-aimé, je veux faire honneur à vos souvenirs… et je veux que, pour votre femme, on vous porte envie… Après un catéchisme si bien récité, vous méritez cent mille baisers, et les voici ! »

Tandis que mistress Frankland décernait cette récompense au mérite de son époux, le bruit d’une petite toux, poliment contenue, se fit entendre, aussi timidement que possible, dans un coin du salon… Se retournant avec la vivacité qui caractérisait tous ses gestes, mistress Frankland, non sans horreur, non sans indignation, aperçut miss Mowlem qui venait de franchir le seuil de la porte, et se tenait là debout, une lettre à la main, en proie à une agitation de sentiments qui faisait rougir jusqu’au blanc des yeux son visage naturellement assez mélancolique.

« Petite malheureuse !… comment osez-vous entrer ici sans frapper ? » s’écria Rosamond, brusquement descendue à terre et frappant du pied. En un instant, de la tendresse la plus expansive elle avait passé à la plus impétueuse colère.