Page:Condillac - Traité des sensations, 1754, tome II.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


nous-mêmes, & dont nous nous ſommes fait une habitude. Mais la raiſon qu’il en donne n’eſt pas ſatiſfaiſante.

« comme nous nous ſommes, dit-il, accoutumés… etc. » peut-