Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 23, 1845.djvu/243

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à moi, je ne dus mon salut qu’à cette circonstance, que jeté dans les agrès du grand mât, je m’y trouvai retenu.

le ne pus m’empêcher d’admirer le calme et le sang-froid de Marbre, même dans ce moment terrible. D’abord, il mit la barre dessous et amarra la roue ; c’était le parti le plus sage dans notre position ; il le fit par cet instinct nautique qui permet au marin d’agir, dans les crises extrêmes, presque sans réflexion, comme celui qui ferme les paupières pour éviter ce qui pourrait blesser ses yeux. Ensuite il jeta un coup d’œil sur le pont pour voir l’état des choses, et il courut à l’avant avec le bout d’un cordage, pour le jeter à Diogène, s’il reparaissait sur l’eau près du bâtiment. Au moment ou il acquérait la triste certitude qu’il n’y avait rien à faire sous ce rapport, il m’aperçut au milieu de cette scène de désolation et de ruines qui nous entourait, et il me saisit la main avec une expression qui en disait plus que toutes les paroles ; son regard me peignait la joie qu’il éprouvait de voir que j’avais été épargné, et sa détermination de s’attacher à mon sort jusqu’à son dernier soupir. C’était un de ces regards qu’on aime à recevoir d’un camarade dans la chaleur d’un combat, quoiqu’il ne promette rien moins que la victoire.

La situation du navire aurait été moins désespérée, à beaucoup d’égards, que précédemment, si nous avions eu des bras pour agir. Tous les mâts de l’avant étaient tombés sur le bossoir sous le vent, et un équipage nombreux n’eût pas eu beaucoup de peine à les jeter à la mer ; mais, dans notre position, nous ne pouvions que laisser les choses suivre leur cours. Il est vrai que nous pouvions faire usage de la hache, et nous ne restâmes pas oisifs, mais l’extrémité inférieure du mât de misaine était couchée sur le gaillard d’avant, où elle brisait tout, par suite du roulis incessant qui la ballottait. Tous les plats-bords de cette partie du navire couraient risque d’être enlevés bientôt, et je tremblais que le bossoir ne fût arraché violemment, et n’ouvrît un passage à l’eau furieuse. La chaloupe, la cuisine, les barils d’eau, les dromes, en étant entraînés par-dessus bord, avaient fait sauter les chevilles des allonges ; toute la membrure s’était fendue, et l’eau entrait sans obstacles toutes les fois que le pont commençait à toucher l’eau. Dès le premier moment, j’avais dit adieu à mes sucres et à mes cafés, trop heureux si je parvenais à sauver le bâtiment.

Marbre et moi nous n’étions pas d’un caractère à nous laisser aller