Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/176

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


assuré que par les toits nos hommes pourraient faire le tour de la Hutte, si l’on tentait de mettre le feu aux palissades. C’est un grand point, Bob, et nous sommes si bien entourés que nous nous trouverons engagés pour longtemps dans une chaude affaire ayant que l’ennemi ait franchi les fortifications.

— Il faut tâcher qu’ils n’en arrivent pas là, Monsieur, répondit le major ; mais aussitôt que vos gens se seront retirés, je pourrai faire une reconnaissance : une bataille en pleine campagne, me semblerait plus régulière.

— Ce n’est pas ainsi qu’on agit avec les Indiens. Tu seras content de notre forteresse. Avant que cette question d’indépendance soit résolue, Washington ne s’était-il pas retranché dans la ville ?

— Oui, Monsieur, il était à la tête de plusieurs milliers d’hommes.

— Et comment a-t-il gagné Long-Island ? demanda le capitaine en regardant fixement son fils. Le bras de mer a un demi-mille de largeur à cet endroit, comment a-t-il pu le traverser en face d’une armée victorieuse ? ou bien s’est-il sauvé seul pendant que ses troupes tombaient en notre pouvoir ?

Le major rougit légèrement, puis il regarda Beulah et sourit :

— Je suis tellement entouré de rebelles ici, dit-il, qu’il n’est pas facile de répondre à vos questions, Monsieur. Nous l’avons battu et avec une rude perte pour son armée, et nous l’avons forcé de sortir de New-York ; mais… je ne voudrais pas augmenter les idées de Beulah en ajoutant quelque chose de plus.

— Si vous pouvez m’apprendre quelque chose de bon d’Evert, vous agirez comme un père en le faisant, dit la charmante épouse.

— Oui, Beekman s’est bien conduit aussi, dit-on. J’ai entendu plusieurs de nos officiers vanter une charge qu’il a faite, et, pour avouer la vérité, je n’étais pas fâché de dire que c’était le mari de ma sœur. Tout ce que nous savons de lui lui fait honneur. Maintenant, je recevrai un baiser pour ma peine.

Le major ne se trompait pas, sa sœur se jeta dans ses bras et l’embrassa en pleurant.

— C’était de Washington que je parlais, Monsieur, reprit le major quand Beulah se fut assise ; sa retraite lui fait beaucoup d’honneur. Il la conduisait en personne et n’a pas perdu un homme. J’ai entendu dire par sir William que c’était un coup de maître.