Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/177

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Alors, par le ciel ! l’Amérique l’emportera dans cette querelle, s’écria le capitaine en frappant de son poing sur la table si soudainement et avec une telle force, que tout trembla dans la chambre. Si elle a un général qui peut effectuer un mouvement aussi adroit, le règne de l’Angleterre est fini ici. Réellement, Woods, Xénophon n’eût jamais mieux fait. La retraite des dix mille n’est qu’un jeu auprès de cette marche. — Votre victoire pourrait bien n’avoir pas signifié grand’chose. Bob.

— Notre victoire fut honorable, Monsieur ; je reconnais aussi que la retraite fut brillante. Aucun parmi nous ne dit le contraire, et Washington est toujours nommé avec respect dans l’armée.

Une minute après, la grande briseuse entra sous prétexte de desservir, mais en réalité pour voir maître Bob. C’était une femme de soixante ans, la mère de la petite briseuse, et cette dernière était elle-même une respectable matrone de quarante ans. Toutes deux elles étaient nées dans la maison du père de madame Willoughby, et avaient plus d’attachement pour les enfants de leur maîtresse que pour les leurs. Les sobriquets leur étaient restés, et leurs vrais noms de Bessy et de Mary étaient presque hors d’usage ; cependant le major pensa devoir être poli dans la circonstance présente.

— Sur ma parole, mistress Bessy, dit-il en prenant cordialement la main de la vieille femme, mais se détournant instinctivement à la vue de deux lèvres qui paraissaient vouloir le saluer, comme elle l’avait souvent fait vingt ans auparavant ; sur ma parole, mistress Bessy, vous avez gagné en beauté chaque fois que je vous vois ; vous et la vieillesse vous semblez être étrangères l’une à l’autre. Comment faites-vous pour rester si belle et si jeune ?

— Dieu envoie la beauté, maître Bob, le ciel en soit loué ! et une bonne conscience empêche de vieillir. Je voudrais que vous faire entendre cela au vieux Pline ; lui trouver une vieille négresse avoir pas bonne mine.

— Pline est à moitié aveugle, mais la plupart des maris sont ainsi faits ; ils ne voient plus les charmes de leurs femmes après quelques années de mariage.

— Si c’est ainsi, maître Bob, vous jamais vous marier.

À cette repartie la grande briseuse se mit à rire d’une telle manière, et donna une telle secousse à tout son corps, qu’on pouvait