Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/288

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Faites, mon enfant, car il est réellement pénible pour moi d’entendre donner ainsi une fausse idée de Robert ; et comme Evert doit commencer maintenant à réfléchir, je n’aimerais pas que son petit esprit pût prendre une telle opinion de son oncle.

Maud ne sourit pas de cette preuve d’une faiblesse de grand’mère, quoiqu’elle en sentît toute l’absurdité ; le cœur ayant toujours le dessus chez l’excellente femme, ceux qui l’aimaient ne pouvaient voir que ses vertus. Profitant de la permission, Maud dit tranquillement à Mike de la suivre et se dirigea vers la chambre qu’elle avait nommée.

Pas un mot ne fut échangé jusqu’à ce qu’ils fussent tous deux dans la bibliothèque ; Maud ferma soigneusement la porte, et pâle et émue elle interrogea du regard son compagnon. Le lecteur sait que, M. Woods et Joyce exceptés, pas une âme dans la Hutte ne connaissait la position de notre héroïne à l’égard du capitaine et de sa famille. Il est vrai que quelques-uns des plus vieux noirs avaient eu quelques vagues notions sur ce sujet, mais leurs souvenirs se trouvaient obscurcis par le temps, et l’habitude était devenue pour eux une seconde nature.

— C’est une pensée ingénieuse que vous avez eue là, miss Maud commença Mike avec une de ses grimaces expressives et en clignant de l’œil. Je vois que les amis n’ont pas besoin du secours de la parole pour s’entendre. Malgré tous les inconvénients, je suis certain que Michel O’Hearn pourrait se faire comprendre de miss Maud Willoughby sans même lui dire un mot.

— Vous réussiriez mieux alors, Michel, qu’en vous servant de votre langue, répondit la jeune dame. Qu’avez-vous donc à me dire que vous puissiez supposer que j’aie déjà deviné ?

— Le major m’a recommandé de vous parler à vous-même, et m’a dit un mot qui ne doit pas être entendu des autres.

— C’est singulier ; mais continuez. Je trouve pourtant le messager un peu extraordinaire.

— C’est pour moi que vous dites cela, puisque je suis le messager ; et où en trouverait-on un autre, qui porterait des nouvelles sans les répandre partout ? Nick, peut-être ? Mais le major ne se confierait pas à un Indien. Pour Joël et les autres vagabonds, on les broiera dans le moulin avant d’en avoir fini avec eux.

Maud souffrait à la pensée que ces sentiments sacrés qu’elle vouait à Robert Willoughby et qui avaient été si longtemps cachés