Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/314

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans le sentier, il n’y avait que la profonde attention des hommes et le soin qu’ils prenaient de retenir leur haleine qui pût leur faire apprécier un son à peine perceptible, mais en ce moment chacun de leurs sens semblait avoir acquis plus de pouvoir. Les carabines furent baissées pour recevoir l’assaillant ; elles furent bientôt relevées quand on reconnut Nick qui arrivait lentement. Le Tuscarora était calme comme si aucun accident n’était venu déconcerter les arrangements, et cependant ses yeux semblaient chercher une personne absente.

— Où est capitaine ? où est major ? demanda-t-il aussitôt qu’il eut regardé tout le monde.

— Nous vous le demandons, Nick, répliqua Joyce. Nous n’avons pas vu le capitaine, et nous n’avons reçu aucun ordre de lui depuis qu’il nous a quittés.

Cette réponse parut causer à l’Indien plus de surprise qu’il n’en montrait habituellement, et il réfléchit avec inquiétude.

— Pouvoir pas rester ici toujours, murmura-t-il. Mieux serait d’aller voir. Eux peuvent venir. Alors trop tard.

Le sergent éprouvait de la répugnance à changer de place sans l’ordre de son chef. Il avait des instructions pour agir dans tous les cas qui pouvaient se présenter, mais il ne savait que faire dans un moment de complète inaction. Pourtant il s’était écoulé deux fois plus de temps qu’il n’en aurait fallu, et ni signal ni coup de feu n’était venu jusqu’à ses oreilles.

— Savez-vous quelque chose du major, Nick ? dit Joyce, déterminé à connaître les faits avant de prendre une décision.

— Major là. Voir lui à la porte ; beaucoup de sentinelles. Mais où est le capitaine ?

— Où l’avez-vous laissé ? il n’y a que vous qui puissiez nous donner de ses nouvelles.

— Derrière la laiterie, sous le roc, au milieu des buissons.

— Il faut y voir. Son Honneur a pu se trouver mal. De telles choses arrivent quelquefois ; et un homme qui combat pour son enfant craint plus, Jamie, que celui qui combat pour un principe général et cela doit être.

— Avoir raison, sergent Joyce, et faire bien de voir par vous-même.

Ces paroles déterminèrent Joyce, qui décida Nick à l’accompagner et à lui servir de guide. L’Indien en parut satisfait et ne