Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/321

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


la porte pour admettre un individu de cette race détestée, quoique ce fût un homme bien connu de tous. Heureusement la grande briseuse était tout près, et son mari l’appela par un de ces signes dont ils se servaient entre eux.

— Qui pensez-vous être là ? demanda Pline l’ancien à sa compagne avec un regard significatif.

— Comment moi savoir, vieux Pline ? Vous supposez donc moi comme les sorcières d’Albany qui voient à travers une porte et connaissent tout, même un peu plus.

— C’est Saucy Nick. Quoi vous dire maintenant ?

Êtes-vous sûr, vieux Pline ? demanda la briseuse avec un air sinistre.

— Être certain. Avoir entendu. Il demande à entrer. Quoi faire ?

— Vous pas ouvrir, vieux Pline, jusqu’à ce que maîtresse l’ait dit à vous. Restez ici et appuyez-vous contre la porte aussi fort que vous pourrez. Maintenant, moi appeler miss Maud. Elle est seule dans la bibliothèque, elle dira ce qu’il faut faire. Appuyez-vous bien contre la porte, vieux Pline.

Pline l’ancien inclina la tête en signe d’assentiment, plaça résolument ses épaules contre les massives charpentes, et comme un autre Atlas soutenant le monde, il resta pour défendre une porte qui aurait résisté facilement à un bélier. Sa corvée ne fut pas longue, sa femme revint bientôt avec Maud qui était impatiente d’apprendre les nouvelles.

— Est-ce vous, Nick ? demanda la douce voix de notre héroïne.

Le Tuscarora tressaillit en entendant ces sons bien connus au moment où il ne s’y attendait pas. Son regard s’assombrit un instant et prit une expression de pitié et d’intérêt. Il fit sa réponse avec moins de brusquerie et de brièveté que d’habitude.

— C’est Nick, Saucy Nick, Wyandotté, Fleur des Bois ; car souvent l’Indien appelait Maud ainsi. Moi apporte des nouvelles, capitaine envoie Nick. Personne avec moi. Wyandotté seul. Nick avoir vu major aussi, dire quelque chose à la jeune squaw.

Ceci termina la discussion. La porte fut débarrée, et en une demi-minute Nick se trouva dans la cour. La grande briseuse fit signe à Pline l’ancien de venir voir le singulier spectacle de Joël et de ses compagnons travaillant dans les champs. Quand ils relevèrent la tête, Maud et son compagnon étaient déjà dans la bibliothèque. Le nom de Robert Willoughby avait engagé notre