Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/96

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Certainement rendre une pièce aussi bonne que l’autre. Nick, homme d’honneur ; Nick tenir sa parole.

— Voilà qui est rare, Nick ; je ne vous aurais pas cru capable d’une telle exactitude.

— Le chef tuscarora, toujours honnête homme ce qu’il dit, il faire. Bon argent, capitaine.

— C’est juste, il est de bon aloi, mon vieil ami ; je ne dédaigne pas de le recevoir ; il pourra me servir prochainement à faire un autre prêt.

— Pouvoir prendre li et prêter un dollar à Nick, Nick le rendre demain.

Le capitaine protesta contre la sécurité que l’Indien avait évidemment voulu lui donner, et refusa, avec bonté cependant, de prêter une somme plus forte. Nick parut désappointé, et s’en alla aussitôt du côté des fortifications avec l’air d’un homme offensé.

— Voilà un singulier camarade, Monsieur, dit le major. Je m’étonne réellement que vous le laissiez aux environs de la hutte. Ce serait peut-être une bonne idée de l’éloigner, maintenant que la guerre a éclaté.

— C’est plus facile à dire qu’à faire. Une goutte d’eau ne serait pas plus aisément détournée de cette source qu’un Indien de la partie de la forêt qu’il a résolu de visiter. C’est toi-même qui l’as amené ici, Bob ; devrais-tu nous blâmer de tolérer sa présence ?

— Je l’ai amené, Monsieur, parce qu’il m’a reconnu, même sous ce costume, et qu’il était sage de s’en faire un ami. Et puis j’avais besoin d’un guide, et j’étais assuré que personne mieux que lui ne connaissait le chemin. C’est un coquin dont il faut se défier, cependant ; et je trouve que son caractère a changé depuis mon enfance.

— Aucunement, Bob. Nick a toujours été le même depuis trente ans que je le connais. C’est un misérable, sans doute, car sans cela sa tribu ne l’aurait pas chassé. La justice indienne est sévère, mais elle est naturelle. Jamais un homme n’est mis au ban des Peaux-Rouges sans qu’on se soit bien assuré qu’il n’est pas digne de jouir des droits des sauvages. En garnison, nous avons toujours considéré Nick comme un habile fripon, et nous le traitions en conséquence. Quand on se tient sur ses gardes avec un tel homme, il est peu dangereux ; et la crainte salutaire que j’inspire à ce Tuscarora le tient en respect pendant ses visites à la hutte.