Page:Corneille - Dictionnaire des arts, 1694, T1, A-D.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
ACT ACU ADA ADD 11


certains peuples d’Ethiopie, du Grec άκρίζ, Sauterelle, & de φανέιν, Manger, à cause qu’ils ne vivoient que de ces insectes. Diodore de Sicile dit que rien n’égaloit la legereté qu’ils avoient dans la course, mais qu’ils ne vivoient jamais au-delà de leur quatriéme année.

ACROTERE. s. m. Terme d’Architecture. Petits piedestaux posez sur le milieu & aux deux extremitez d’un fronton, & sur lesquels des figures sont posées. M. Felibien dit que ceux des costez doivent avoir de hauteur la moitié de celle d’un fronton, & celuy du milieu une huitiéme partie de plus. Il ajoûte que le mot Grec ακροτήριον signifiant generalement toute extremité, veut dire dans les bastimens les amortissemens des toits, de mesme que dans les navires les éperons, qu’on appelloit Rostres.

Acroteres signifie aussi les Promontoires ou lieux élevez qu’on voit de loin quand on est sur mer.

A C T

ACTION. s. f. On donne en termes de manege l’Action de bouche à un cheval ; & cette action de bouche n’est autre chose que l’agitation de sa langue & de sa machoire, lors qu’en maschant le mords, il se tient la bouche fraische.

A C U

ACUDIA. s. m. Petit animal des Indes Occidentales, dont il est fait mention dans l’histoire d’Herrera. Il est un peu plus petit qu’un moineau, & fait comme un escargot. Il rend une fort grande clarté par le moyen de quatre étoiles qu’il a ; deux proche des yeux, & deux autres sous les ailes. Il y a de l’humidité dans ces étoiles ; & si quelqu’un s’en frotte la main ou le visage, il paroist brillant tant qu’elle dure. Les Indiens, qui avant l’arrivée des Espagnols n’avoient point l’usage des chandelles de suif, ny de cire, se servoient de cette humidité pour s’éclairer la nuit dans ce qu’ils avoient à faire.

ACUITZEHUARIRA s. m. Plante fort considerable des Indes Occidentales dans la Province de Mechoacan. Ses feüilles sont semblables à la Parelle, & viennent de la racine mesme. Ses jettons sont hauts d’une paume & demie & fort tendres, & il y naist au sommet de petites fleurs d’un blanc rougissant, assemblées en rond. Sa racine, qui est ronde, ressemble à une petite pomme de coing, & est blanche au dedans, & d’un jaune doré au dehors. On s’en sert principalement en Medecine. Elle est d’une faculté temperée, tirant un peu au froid & à l’humide, & d’un goust doux & agreable. L’eau qu’on en extrait, beuë en telle quantité qu’on veut, amortit l’ardeur des fiévres, fortifie le cœur, & est un excellent antidote contre les venins, & contre la morsure des animaux dangereux, comme scorpions & autres. Elle appaise aussi la douleur des reins & de la poitrine, dissout les tumeurs du gosier, & tempere l’acrimonie de l’urine. Quelques-uns appellent cette plante, Chipahuatzil & Zozotaquan, & les Espagnols l’appellent l’Ennemie des venins, à cause de sa vertu singuliere.

ACUT. adj. Ce mot n’a d’usage que dans l’Imprimerie, où l’on dit un é acut, pour dire un é marqué d’un accent aigu, comme dans aimé, pour le distinguer de l’e final d’aime, où il ne faut point d’accent sur l’e, qui n’est point ouvert.

A D A

ADAMITES, ou ADAMIENS. s. m. p. Here-


tiques qui ont pris leur nom d’Adam, dont ils voulurent imiter la nudité avant le peché, pretendant qu’ayant esté reparé par la mort de Jesus-Christ, les hommes devoient estre rétablis dans l’état de l’innocence originelle. Ils suivoient en cela les erreurs de Prodicus, qui les portoit à commettre les actions les plus detestables. Ils estoient tout nuds dans leurs Temples, où ils se permettoient les plus honteuses prostitutions. Ils rejettoient la priere, & avoient beaucoup d’opinions de la Secte des Gnostiques. Un nommé Tandeme ayant renouvellé l’heresie des Adamites à Anvers, il y fut suivy d’un grand nombre de soldats, qui donnant le nom de choses spirituelles à des actions brutales, faisoient toutes sortes de violences aux filles & aux femmes. Elle fut portée en Boheme par un appellé Pikard, qui quitta la Flandre, & qui se faisant nommer le Second Adam, fit embrasser ses opinions à quantité de personnes de l’un & de l’autre sexe. On tient qu’il y a encore de ces malheureux en Pologne, aussi-bien qu’en Angleterre, où ils ne s’assemblent que de nuit, & n’apprennent que ces mots, Jure, parjure, & ne découvre point le secret.

ADARCA. s. f. Ecume salée qui s’amasse dans les marais au temps de secheresse, & qui s’attache aux herbes & aux roseaux. Cette drogue est seche & tellement chaude, qu’elle a une vertu caustique. Comme elle a les mesmes proprietez que la moutarde, elle produit les mesmes effets.

A D D

ADDEXTRÉ, ée. adj. Terme de Blason. On le dit des pieces qui en ont une autre à leur droite. Pal addextré d’un lyon, c’est à dire, qui n’a qu’un lyon sur le flanc droit.

ADDITION. s. f. La premiere regle de l’Arithmetique, par laquelle on apprend à trouver la somme totale de plusieurs nombres assemblez. Il y a une Addition simple & une Addition composée. La simple est la maniere d’ajouster ensemble plusieurs choses d’une mesme espece, comme des livres avec des livres, & des sols avec des sols ; & la composée est la maniere de trouver la somme de plusieurs choses qui ne sont pas de la mesme espece, comme lors qu’on ajouste des livres, des sols & des deniers à des livres. Ce mot vient, du Latin, Addere, Ajoûter.

ADDITIONNER. v. a. Ne faire qu’une somme de plusieurs sommes. Ainsi en additionnant on trouve que ces quatre nombres 2. 5. 8. & 9. estant mis ensemble, font une somme totale de 24.

ADDONNER. v. n. Terme de Marine. On dit que Le Vent addonne, lors qu’ayant esté contraire, il commence à devenir favorable.

ADDOSSÉ, ée. adj. Terme de Blason. Il se dit de deux animaux rampans, qui ont le dos addossé l’un contre l’autre. Lyons addossez. On le dit generalement de tout ce qui est de longueur, & qui a deux faces differentes. Clefs addoßées, c’est à dire, qui ont leurs pannetons tournez en dehors, l’un d’un costé, & l’autre de l’autre. Haches addoßées, marteaux addossez.

On appelle en termes d’Architecture, Colomne addoßée, une colonne qui tient au mur par le tiers ou par le quart de son diametre.

ADDUCTEUR. adj. Les Medecins appellent Muscle adducteur le troisiéme muscle des yeux, qui les fait mouvoir du costé du nez, comme les amenant de ce costé là. Ce mot vient du Latin Adducere, Amener.


B ij