Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ÏNTftODUCTIOÏl i)l

CHIMÈÎVE.

Dieux! fuyons sans balancer*.

Lekain, du moins, ne prenait ainsi la mesure de Corneille ju après s être incline devant lui . Que dire du sieur Tronchin, de Genève, qui, dans ses Récréations dramatiques ^ (singulières récréations!) retranchait, sans hésiter, six cents vers au texte centT? ^^'^ «"^vivants n'en modifiait guère moins de cinq

n»?lr°f i^r/' ""^^ in^eritions même l'attestent, le Cid n'avait pas cessé d être popu aire : on ne s'occupe poiAt de remanier une œuvre devenue indifférente. De 1680 à 1789 \è Cid pVf représenté 445 fois à la ville (219 fois sous Loais XIV ill fo s sous Louis XV, 49 fois sous Louis XVI) et 42 fo s à a cour

Louslvn3^^T^^'^'°^^ ^°"^ ^«^^^ XV, 6 fois :Sïs Louis XVI) 3. Il y a une décroissance proportionnelle marquée dans le nombre des représentations, surtout des représenta- tions a la cour, et cette décroissance est signiflcatiVe mSs enfin le Cid occupe un des premiers rangs parmi lis pS de anc.en répertoire, et dans plus dune^occasion solennelle on le choisit de préférence. Le 9 août 1 790 oar exemn p c'est e Cid que donnent les comédiens, Ivec plJrnaUo^^n profit de la veuve de J.-J. Rousseau, et l'on a la lettre' de remerciement de Thérèse Levasseur

Il est naturel que la crise révolutionnaire ait un peu rejeté dan^ 1 ombre ce drame tout désintéressé : aussi ne ioua-t on que 17 fois le Cid de 1789 à 1799; mais une de ces Jepré^e^^^^

lame"\S/V^ rr' '^J exceptionnellemenTS- lanleTalma y tenait le rôle de Rodrigue, Monvel celui de don D.ègue M"«Desgarcins, celui de "ch'imène En pleine Terreur, 1 auteur de VAmides lois, Laya, faisant tête à rorâ"e

lTglfa^?û'?fS\"^^"■^' T' '^"V"^ lettrV^ux dto'S: legisiateuib (1793): « Comment se just fiera-t-elle cette Com-

ses valets, de les avoir mandes, il y a quatre jours oour les

nTZ fV ^"^i^ '"""'^"^ ^' représenter Tcid! Tand qu elle tolère sur d'autres théâtres et le Cid et VOrpheîindeia

2. Mes Récréations dramatiques (Genève, 1779-1784 5 vol ?n s.» .„ „i. •

�� �