Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/361

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Rechercher un trépas si mortel à ma gloire !
Endurer que l'Espagne impute à ma mémoire
D'avoir mal soutenu l'honneur de ma maison!
Respecter un amour dont mon âme égarée 335
Voit la perte assurée !
N'écoutons plus ce penser suborneur,
Qui ne sert qu'à ma peine.
Allons, mon bras, sauvons du moins l'honneur,
Puisqu'aussi bien il faut perdre Chimène, 340
Oui, mon esprit s'était déçu.
Je dois tout à mon père avant qu'à ma maîtresse :
Que je meure au combat, ou meure de tristesse,
Je rendrai mon sang pur comme je l'ai reçu.


Et l'on pouvait modifier cette locution de diverseï manièrM, comme : ne plut STOir raison de... » (M. Godefroy.)

n fut toujours permis de tirer sa raison D'une infidélité par une trabisoD. {ifélite. II, 3.)

334. L'honneur de ma maison; Rodrigue parle en digne Ois de don Oiègue. C'est dans la défense de cet honneur qu'il fait consister sa « ginire ».

335. Egarée. Croirait-on que l'Académie ait eu besoin de défendre ce mot contre Scudéry? Le mot est d'autant plus juste ici que l'égarement de la passion cède enfin à la vue claire du devoir.

337. Penser, infinitif pris substantivement, hellénisme qui semble avoir vieilli de boune heure, car plusieurs des vers de Corneille où figure ce mot ont été retouchés par lui. </ Pensers pour pensées est de la création de Corneille », dit M. Aimé Martin. Par un? série d'exemples empruntés aui auteurs anciens, M. MartyJ^aveaux prouve le contraire. Au reste, ce mot, très usité au xvii» siècle, est venu jusqu'à nos jours, bien que nos auteurs l'emploient assez rarement.

Mon cœur ne forme point de pensers assez fermes. {Horace, 708.)

Dépenser» sur pensers mon âme est agitée. {Polyeucte, 1006.)

Sur des penser» nouveaux faisons des vers antiques. (André Chénier.)

Suborneur sera encore pris adjectivement au vers 835. La Fontaine a dit « un mot suborneur », et M. Littré cite des exemples analogues empruntés à Vol- taire et Gresset. Aujourd'hui, suborneur n'est plus que substantif, synonyme de séducteur.

339. Var. Allons, mon bras, dn moins sanvons Thounenr,

Puisqu'aussi bien il faut perrtr« ChimAn» '(«37-66.)

Sur l'apostrophe Allons, mon bras, voyez la note du vers 3Î9.

342. Var. Dois-je pas à mon père avant qu'à ma maîtresse? (1637-tS.) Dois-je pas à mon père autant qu'à ma maîtresse? (16B2- 66.)

Atiant qu'à ma maîtresse, tour elliptique.

Régnez sur votre cœnr avant que sur Byzance. {Béraclius, 8U.)

344. « L'Observateur n'a pas bien repris cet endroit, car métaphoriquement U sang qui a été reçu des aïeux est souillé par les mauvaises actions. Et ce vers «et fort beau. » (Académie.)