Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/366

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


IM LE CÎD

D. ABUS.

Quoi ! vous craignez si peu le pouvoir souverain...

LE COMTS.

D'un sceptre qui, sans moi, tomberait de sa main. 380

Il a trop d'intérêt lui-même en ma personne, Et ma tête en tombant ferait choir sa couronne.

D. ARIAS.

Souffrez que la raison remette vos esprits. Prenez un bon conseil.

LE COMTE.

Le conseil en est pris.

D. ARIAS.

Que lui dirai-je enfin? je lui dois rendre çompt», 385

LE COMTE.

Que je ne puis du tout consentir à ma honte.

D, ARIAS.

Mais songez que les rois veulent être absolus.

381. Il a trop d'intérêt en ma personne, il a trop d'intérêt à me conserver.

Si J'ose en ce héros prendre quelque intérêt... {Suréna, V, i.)

Cette tournure est fréquente chez M"" de Sévigné, et même, au xvm" siècle, chez les meilleurs écrivains : « Je prends désormais assez A'intérêt en lui pour être fort aise de ce qu'il est bon juge de ces choses-là. » (Voltaire, Lett. 192.) u Je Voudrais entendre plus clairement quel est ce grand intérêt que vous dites prendre en moi. y (J.-J. Rousseau, Lettre à Dusaulx, 16 février 1771.)

382. Corneille ne fait aucune distinction entre choir et tomber, qui encore aujourd'hui sont synonymes, malgré les distinctions imaginées depuis. Seulement choir & vieilli. Voyez le v. 521.

Tout Ta choir en ma main on tomber en la vôtre. (Rodogune, 180.) L'empire est prêt à chair, et la France s'élève. [Attila, 142.) o83. Remette, calme, apaise.

Oui, mais auparavant remettora nos esprits. [Tite, U, B.)

Sar esprits, au pluriel, voyez la note du vers 131.

Î84. Prendre un conseil, prendre une résolution, capere consilium :

C'est dans notre destin le setd conseil k prendre. {Rodogune, 167.) Hasardons : je ne vois qne ce conseil à prendre. {Théodore, 26S.)

386. Du tout s'employait affirmativement dans le sens de tout à fait : « G^ wt du tout admirable. » (Bossuet, 3* sermon pour la Purification.)

Son exemple me rend invincible du tout. (Hardy, Théag. et CharieU».) ^^ o« l'emploie plus que dam le sens tiégatiT, avec ne pas ou point.

�� �