Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/458

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


284 LE CID

��LINFANTE.

��Mais pliitôl, quel espoir me pourrais-tu défendre?

Si Rodrigue combat sous ces conditions,

Pour en rompre l'efTet j'ai trop d'inventions.

L'amour, ce doux auteur de mes cruels supplices,

Aux esprits des amants apprend trop d'artifices. 1610

LÉONOR.

Pourrez- vous quelque chose, après qu'un père mort

N'a pu dans leurs esprits allumer de discord?

Car Chimène aisément montre par sa conduite

Que la haine aujourd'hui ne fait pas sa poursuite.

Elle obtient un combat, et pour son combattant, 1615

C'est le premier offert qu'elle accepte à l'instant.

Elle n'a point recours à ces mains généreuses

Que tant d'exploits fameux rendent si glorieuses;

Don Sanche lui suffit, et mérite son choix

Parce qu'il va s'armer pour la première fois. 1620

Elle aime en ce duel son peu d'expérience;

Comme il est sans renom, elle est sans défiance.

Et sa facilité vous doit bien faire voir

Qu'elle cherche un combat qui fon^e son devoir,

Qui livre à son Rodrigue une victoire aisée, 4625

El l'autorise enfin à paraître apaisée.

l'infante.

Je le remarque assez, et toutefois mon cœur A l'envi de Chimène adore ce vainqueur.

1612. Son discord, voyez la note du vers 476.

1617. Yar. Elle ne choisit point de ces mains généreuses... (163T>W.)

1619. Var. Don Sanehe lai snfflt: c'est la première fois

Que ce jeune seigneur endosse le harnois. (1637-56.)

La correction n'était point ici nécessaire, car l'Académie avait défendu contr» Scudéry le mot hai'nois, « qui n'est point hors d'usage », dit-elle, et que, d'ail- leurs, Corneille a maintenu au vers 711, où il n'est aucunement déplacé.

1623. Var, Un tel chois et si prompt vous doit bien faire voir... (1637-56.)

1§24. Qui force, qui triomphe de son devoir ; voyez le vers 1554.

1625. Var. Et. livrant à Rodrigue nne victoire aisée.

Poisse l'autoriser a paraître apaisée. (1637-66.)

« Ce vers ne signifie pas bien : puisse lui donner lieu de s'apaiser gant qu'A y aille de son honneur. » (Académie.) — Le vers corrigé prêterait à la même cri- tique, mais le sens est clair. Au reste, Léonor fait injure à Chimène en lui prè tant CCS calculs misérables.

1628. A r«nt)i de Chimène, autant et plus que Chimène, en rivalisant

�� �