Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/54

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


XL BIOGRAPHIE DE CORNEILLE

Don Sanche et Nicomède ne sont-ils pas des fruits naturels de la Fronde?

Lorsque l'échec de Pertharite décida Corneille à la retraite, on pouvait déjà signaler dans ce qu'il nous sera permis d'ap- peler sa méthode dramatique, trois procédés dont il usait fa- milièrement, au grand détriment de la vérité historique et même dramatique. Pour plus de clarté, nous les formulons ainsi :

1° Multiplier, autant qu'il se peut, les intrigues amoureuses et les entretiens où peut briller à l'aise la politesse galante de l'esprit;

Dans les incidents d'une action tout antique par le cadre, choisir et mettre en lumière de préférence ceux qui peuvent éveiller des souveuirs modernes, provoquer des comparaisons piquantes par des allusions plus ou moins voilées ;

3» Incarner une idée dans un personnage, et faire d'Emilie et de Cornélie, par exemple, les personnifications de la liberté romaine; de Flaminius,le représentant de la politique du Sénat; — conception éminemment dramatique par elle-même, mais qui, si l'on abuse du procéilé, risque de substituer au choc émouvant des passions la lutte abstraite et plus froide des idées.

On saisit sur le vif, dans Œdipe, l'applicatioa de ces trois pro- cédés. Qu'on y est loin de la simplicité grecque ! Elle eût sem- blé un peu nue; il fallait la parer, et c'est avec un orgueil sin- cère que Corn>»ille se vante d'avoir imaginé « l'heureux épisode » des amours de Thésée et de Dircé, fille de Laïus i'. Heureux épisode, en effet, puisqu'il permet au poète de donner son opi- nion sur le débat de la grâce efficace et de la grâce suffisante. Et dans la bouche de qui met-il cette protestation contre la doctrine janséniste de la fatalité de la grâce? Dans la bouche de Thésée ! Oui, c'est Thésée qui raille, non sans éloquence, « cette liberté qui n'a rien à choisir », cette « nécessité des vertus et des vices », qui nous fait

��Vertueui sans mérite et vicieux sans crime.

��\. Examen à: Œdipe.

�� �