Page:Coubertin - Cinq siècles et demi d’activité coloniale (1365-1915).djvu/40

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
36
troisième empire colonial français


1855


L’agent consulaire de France achète au sultan de Tadjourah le territoire d’Obock.

1856


Exploration de P. du Chaillu sur l’Ogooué. — Insurrection kabyle en Algérie. — Mission du capitaine de Bonnemain à Ghadamès (1856-1857).

1857


Le poste de Médine attaqué par les Toucouleurs est sauvé par Faidherbe. — Fondation de Grand Popo sur la côte des Esclaves. — Expédition du maréchal Randon en Kabylie ; soumission définitive du pays. — Convention réglant les droits de pêche à Terre-Neuve.

1858


Le prince Jérôme Napoléon, « ministre de l’Algérie » (1858-1860). — À la suite du massacre de missionnaires en Indo-Chine et de l’échec d’une mission pacifique confiée à M. de Montigny, l’amiral Rigault de Genouilly s’empare de Tourane. — Annexion des îles Marquises. — Prise de possession de l’îlot Clipperton.

1859


Prise de Saïgon. Par suite de la guerre d’Italie et de l’expédition de Chine, Tourane est évacué mais Saïgon, assiégé, résiste. — Commencement des travaux du canal de Suez (25 avril). — L’explorateur Duveyrier, âgé de 19 ans, pénètre au Touat.