Page:Crépet - Charles Baudelaire 1906.djvu/369

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


vos deux volumes contre ma traduction V édition) des « Beautés de la Poésie Anglaise » dans lesquelles se trouvent le Raven (1 et les Cloches du grand poète ?

» Si vous aviez l’occasion de me faire passer votre ouvrage, je ferais en sorte de vous faire tenir le mien. En attendant, je copie for yonr acceplance, comme on dit ici, une traduction des cloches — que trouverez sous ce pli.

» Agréez, Monsieur, l’assurance de ma haute considération.

« Le Chevalier de Châtelain. »

LETTRES DE ERNEST CHRISTOPHE

I.

10 février. « Cher ami,

» "Vous recevrez d’ici à deux jours l’esquisse que vous m’avez fait le plaisir d’accepter (2), j’aurai également pour vous une épreuve de la comédie humaine.

» Accusez-moi réception de mon envoi, portez-vous bien et n’oubliez pas

» Votre ami. »

2.

« Mon cher Baudelaire,

» J’ai lu avec un grand plaisir vos premiers articles sur Je Salon.

(1) Le corbeau.

(2) M. Féli Gautier, dans son Charles Baudelaire (Dcman, Bruxelles, ioo.’i),a donné un dessin d’après une moquette de Christophe, qui aurait appartenu à Baudelaire.