Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/190

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


178 CHAPITRE V. — ESCHYLE

ses victimes et bientôt troublé par la vue des Érinnyes, for- ment une fin do drame, pleine de mouvement et d'épou- vante. C'est de toutes les pièces d'Eschyle celle qui répond le mieux à Tidée que nous nous faisons de la tragédie *. — Cette sorte de terreur se soutient dans la première par- tie des Eiiménides : nous y voyons d'une part Oreste fuyant de Delphes grâce à la bienveillance d'Apollon, de l'autre les Érinnyes endormies parle dieu, puis réveillées par Tombre sanglante de Clytemnestre, se lançant à sa poursuite avec une fureur qui s'exhale dans des chants sauvages. Mais l'effroi s'apaise dans la seconde et la troi- sième partie, lorsque à la longue scène du jugement, plus subtile que dramatique, succède la conciliation dos Érin- nyes, acte final dont l'intérêt pour les auditeurs d'Eschyle était surtout religieux et national ^ Cette conciliation n'est pas seulement le dénouement de la troisième tragédie : c'est aussi celui de la trilogie tout entière. Elle met fin à l'horrible succession des crimes qui s'appelaient l'un l'au- tre, elle substitue la loi de justice à la loi de sang, et par là elle donne un sens inattendu à cetle série de drames, qui a commencé dans les ténèbres et qui s'achève dans la lumière.

Toutes les tragédies d'Eschyle, subsistantes ou perdues, étaient-elles groupées en tétralogies liées? Cette opinion a longtemps prévalu et elle a donné lieu aux ingénieuses, mais fort conjecturales combinaisons, par lesquelles di- vers savants ont essayé de reconstituer ces groupes au- jourd'hui dissociés ^ En réalité, nous ne connaissons avec

1. Protagoniste^ Oreste; deutéragoniste, Electre, Clytemnestre; tri- tagoniste, Pylade, serviteurs, nourrice, Égisthe. Dans la scène du meurtre de Clytemnestre, le tritagoniste, qui vient de faire le servi- teur, reparait sans doute quelques instants après, à la porte du pa- lais, sous les traits de Pylade : c'est ce que dit le scholiaste du Me- diceus, V. 898.

2. Protagoniste, Oreste ; deutéragoniste, Apollon ; tritagoniste. Py- thie, Ombre de Clytemnestre, Athéna.

3. Mentionnons particulièrement la série de dissertations souvent

�� �