Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/250

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


238 CHAPITRE VI. — SOPHOCLE

dont l'action est ménagée, le poète a su tirer d'un sujet fort simple de dramatiques péripéties. L'admiration, la crainte, la sympathie, l'indignation, la pitié se succè- dent de scène et scène, après le départ même d'Antigonc. Lt'.s chants du chœur, plus étendus que ceux des pièces suivantes, sont d'une grande beauté.

Electre ressemble à Antigone par plusieurs traits. Le sujet en est également emprunté à Eschyle : c'est celui même des Choéphores, \\ savoir le châtiment infligé par Oreste et Electre à Clytemnestre et à Égîsthe. Mais en imitant son devancier, Sophocle se montre profondément original. Le personnage d'Electre, secondaire chez Es- chyle, domine ici toute la pièce ^ Par sa haine implaca- ble, par la vivacité ardente de ses souvenirs, par le sen- timent du devoir, par une énergie mêlée pourtant de ten- dresse, elle attire à elle tous les regards. C'est une autre Antigone par l'héroïsme, mais plus sombre, parce qu'elle est liée à une destinée plus terrible. Et pour marquer da- vantage la ressemblance, Chrysothémis est à côté d'elle ce qu'est Ismène auprès d'Antigone.Un art remarquable- ment habile dans sa simplicité ménage l'intérêt et varie les aspects des caractères; la reconnaissance du frère et de la sœur, qui a lieu chez Eschyle dès le début, est ici dif- férée par un artifice heureux, et elle éclate de la fagon la plus touchante au moment où la fausse nouvelle de la mort d 'Oreste a poussé la souffrance morale d'Electre au plus haut degré. Quant aux rapports delà partie lyrique avec le dialogue, si la parodos est encore remarquable par son ampleur, il faut noter que les autres chants du chœur sont de médiocre étendue.

OEdipe roi doit être regardé comme le chef-d'œuvre de Sophocle. C'est, entre ses pièces subsistantes, celle où son art se montre le plus sûr de lui-même et le plus

1. Protagoniste, Electre; deutéragoniste, Oreste, Chrysothémis, Cly- temnestre ; tritagoniste, pédagogue, Égisthe.

�� �