Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/274

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


262 CHAPITRE VI. — SOPHOCLE

dro supérieur. Chez lui, il 'y a vraiment un conflit intime, tel qu'on n'en trouve chez aucun des protagonistes. So- phocle aurait craint de diminuer ceux-ci, s'illes eût mon- trés en contradiction avec eux-mêmes. Il n'a pas le même scrupule avec ce personnage de second plan. Néoptolème hésite une première fois, avant de consentir à tromper Philoctète ; et quand il Ta trompé, quand il tient le suc- cès, il hésite de nouveau, sa conscience se trouble, et vo- lontairement il défait lui-même ce qu'il a fait. Ce n'est pas tout : à la fin de la pièce, un nouveau scrupule, plus délicat encore, changea deux reprises sa volonté. Non seulement, il ne veut pas emmener Philoctète à Troie à Taide d'un mensonge, mais il lui rend ses armes; et en dernier lieu, si Héraclès n'intervenait pas, il ferait plus encore, il tiendrait l'engagement qu'il avait pris par feinte et il reconduirait le malheureux dans son pays. Il y a là une étude morale pleine de délicatesse, celle d'une na- ture jeune et candide, non pas faible, mais généreuse et sincère, qui se fait aimer par son ingénuité.

Il n'est pas jusqu'aux tritagonistes auxquels il n'ait at- tribué souvent des rôles pleins d'intérêt. Chez lui, ces per- sonnages quelque peu convenus, le tyran, le messager, le garde, le devin, prennent, chaque fois qu'ils parais- sent, une personnalité vraiment dramatique. Une seule scène lui suffit pour nous les faire voir avec leurs traits distinctifs. Tirésias, dans Ardigone et dans Œdipe roi^ Ismène, Créon, Polynice dans Œdipe à Colone, le garde dans Antigone sont vraiment des êtres vivants. Il n'a fallu à Sophocle que quelques vers pour graver leur phy- sionomie dans notre mémoire *.

On comprend aisément qu'un poète, si habile déjà à peindre la variété naturelle des sentiments se soit plu à mettre fréquemment sur la scène des rôles de femmes.

1. Vie anonyme : OÎ8e 8à xaipbv (roji.pLSTpr)(jai... wçt' èx piixpoO l^itiaTi-

  • /'oy îj Xé^toç ji.iàç ôXov fjQoTTOieïv TcpiawTTov.

�� �