Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SON ŒUVRE 293

d*Égée et par cette fuite, cette tragédie se rattache à la légende attique. Avant Euripide, Néophron de Sicyone avait mis le même sujet à la scène *. C'est une des pièces les mieux composées du théâtre d'Euripide et aussi une des plus pathétiques ^. On y admire la jalousie furieuse de Médée, sa dissimulation si dramatique, et surtout le trouble qui l'agite quand elle va frapper ses enfants. Rien de plus beau que le monologue qui précède le meurtre. A côté d'elle, les autres personnages ne peuvent avoir que peu d'importance. Jason est un froid et odieux cal- culateur, dont la douleur même nous touche peu ; mais Médée suffit à remplir la tragédie.

Hippolyte (ItttwoXuto; SeuTepo; ou aTSçavia;), 428, est un remaniement du premier Bippohjte ou Hippolyte voî'/e, dont nous ignorons la date. Le jeune Hippolyte, fils de Thésée, inspire à sa belle-mère, Phèdre, un amour incestueux, qu'il repousse. Phèdre se lue; mais en mou- rant elle l'accuse, par un écrit mensonger, du crime au- quel il s'est refusé. Thésée trompé chasse son fils en ap- pelant sur lui la colère de Poséidon. Un monstre sorti de la mer effraye les chevaux du jeune homme; renversé de son char et traîné par eux, il est horriblement déchiré. Avant de mourir, il se réconcilie avec son père, à qui Artémis vient elle-même révéler la vérité ^ Le rôled'Hip- polyte a été loué à bon droit pour sa fierté un peu sau- vage, pour sa grâce ingénue et pour sa noblesse. Celui do Phèdre, bien qu'au second rang, est admirable par la force de la passion, par la rêverie poétique, par la con-

1. Lire la notice de M. Weil en tôte d'Alceste dans son édition de Sept Tragédies d'Euripide. Nous reviendrons plus loin sur Néophron et sa Médée.

2. Protagoniste, Médée; deutéragoniste, nourrice, Jason; tritagonisle, pMagogue, Egée, messager. Deux choreutes chantent le rôle des en- fants.

3. Protagoniste, Hippolyte; deutéragoniste, Aphrodite, Phèdre, Thé- sée ; tritagonisle, Arlémis, serviteur, nourrice, messager.

�� �