Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/420

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


408 CHAPITRE IX. — LE DRAME SÀTYRIQUE

III

Si nous en jugeons par le Cyclope^ le drame satyrique devait être, en règle générale, moins étendu de moitié environ que la tragédie. Il était naturel qu'il en fût ainsi. La fantaisie se soutient moins aisément que le sérieux. Si la comédie avait plus d'ampleur, c est que, sous son apparente bouffonnerie, elle était sérieuse à certains égards. L'intérêt des idées s'y ajoutait à celui des inven- tions. liCS tragédies qu'on peut appeler satyriqties, du type A'Alceste, avaient au contraire à peu de chose près les dimensions des tragédies ordinaires ^ Cela prouve que l'étendue plus restreinte du drame satyrique proprement dit tenait effectivement h sa nature même et non à Tu- sage qu'on en faisait.

En ce qui concerne la nature et la division des parties du drame satyrique, voici ce que nous apprend l'étude du Cyclope. Cette pièce est ainsi composée. — Un prologue de quarante vers, où Silène raconte comment il est tombé avec les satyres au pouvoir du Cyclope, qui les retient prisonniers et les emploie à son service; une parodos qui a été citée plus haut ; elle accompagne l'entrée des satyres. — Premier épisode de 274 vers; nous y voyons Ulysse et ses compaguons, à peine débarqués, acheter à Silène les fromages du Cyclope et s'entretenir avec les satyres. Au beau milieu du marché, le Cyclope revient. Silène épouvanté rejette tout sur Ulysse, qui, au, con- traire, plein de sang froid, explique franchement ses in- tentions et implore la pitié du sauvage; à son discours, celui-ci répond par les paroles insolentes citées plua haut ; puis il entre dans sa grotte et y fait entrer les Grecs, tandis que le chœur, resté seul, chante un chant libre qui peut être considéré comme une sorte de sta-

1. Alcesle a 1163 vers dans l'édition Dindorf; la plupart des autres pièces d'Kuripide en ont de 131)0 à 1400.

�� �