Page:Croiset - Histoire de la littérature grecque, t3.djvu/484

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


472 CHAPITRE XI. — COMÉDIE ANCIENNE

pièces à tondance générale ci de pures Gelions ^. » D'abord acteur, ce fut en jouant les comédies de Gratines que Gratès se sentit poète à son tour ; et, tout en profitant des leçons de son maître, il sut être original. Sa pre- mière victoire semble être de 445 ^ ; sa mort est anté- rieure aux Chevaliers d'Aristophane (424). Dans la pa- rabase de cette pièce, ce dernier s'exprime ainsi à son sujet : <( Quelles colères et quelles rebuffades de votre part Gratès n'a-t-il pas eu à supporter ? Lui qui vous servait à peu de frais un repas léger, pétrissant pour vous d'ingénieuses inventions qui suffisaient à sa so- briété. Avec cela, il était le seul qui tint bon, échouant quelquefois, mais quelquefois aussi réussissant '. » Une seule de ses comédies nous est connue par des fragments suffisants pour nous laisser deviner son mérite propre. Elle avait pour titre les Bètes sauvages (6iop((x). Les ani- maux y parlaient, comme dans les fables d'Ésope, et ils conseillaient aux hommes de ne plus les manger ^. Deux personnages rêvaient tout haut à une sorte de vie mer- veilleuse où Ton n'aurait plus besoin d'esclaves, l'homme étant servi par les animaux ou même par les ustensiles domestiques devenus intelligents ^ L'invention est vrai- ment fort gaie et les détails sont amusants. Nous sommes là en pleine fantaisie; voilà bien ces « discours généraux », ces (( fictions pures », dont parle Aristote. Plus d'injures, plus de personnalités; point de grosses bouffonneries non plus ; une plaisanterie modérée et ingénieuse^ sous la- quelle on devine une pensée philosophique et morale, à peine satirique. C'était vraiment, comme le dit Âristo-

��1. Poétique i c. 5 : Toiv 8à *A6iqvyj<tiv Kparir); Tcpcoxoç îjpÇgv Âçépievoc Tr,ç lapigtXYi; i8éaç xaOoXou irotEiv X6yo'Jc xal {luôouç.

2. Eusèbe, Chronique, 01. LXXXIII, 4.

3. Chevaliers, 337 et suiv.

4. Fragm. 17 Kock (3 Didot).

5. Fr. 14 et 15 Kock (1 et 2 Didot).

�� �